Les rôles principaux, secondaires, les petits rôles et les silhouettes

Al Dorsey, la série tv made in Tahiti

Les rôles principaux

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti
AL DORSEY, demi-tahitien, environ 30 ans

AL DORSEY, détective privé

Al Dorsey est l’antihéros type. Une sorte de grand enfant de 34 ans, plein de bonne volonté, mais un peu main gauche. Des restes d’adolescence ressurgissent de lui quand il est avec son meilleur ami Sando, c’est à dire pratiquement tout le temps et le font agir comme tel. La figure du fantôme paternel mort alors que Al était enfant, être à la vie incroyable et au caractère fantasque, empêche Al de grandir et de devenir un homme. En effet à quoi bon devenir adulte lorsque l’on sait que l’on ne pourra jamais rivaliser avec l’extraordinaire image du père.
Al Dorsey a des valeurs humanistes. Celles que lui a transmises sa mère Mamie Gyani. Il a hérité d’elle un certain détachement des choses et une propension à aimer la vie et les dons de la nature si généreuse en Polynésie. Cette éducation fait qu’il évolue dans la vie avec beaucoup de gentillesse et d’empathie pour les gens qu’il croise, même au cœur de ses enquêtes, ce qui est parfois en opposition avec son métier.
Al a ouvert une agence de détective privée pour se justifier d’un travail, mais c’est plutôt un homme tranquille, qui n’aime pas trop l’aventure. Faire quelques filatures et gagner tranquillement sa vie sachant qu’à Tahiti il ne se passe pas grand chose d’autre, lui suffisent. La preuve c’est qu’il est l’unique détective privé de Tahiti.
La réalité du terrain va cependant lui donner tort et le pousser dans ses retranchements. Cette réalité mettra à jour tout au long de la série un homme fort qui devra se battre faire des arbitrages prendre des risques et sauver sa peau autant que celle de sa fiancée.
Son amour inconditionnel pour Lyao Ly est son moteur dans la vie, souvent contrarié, mis à mal par ses ennemis, parfois impossible puis de nouveau envisageable sera comme un fil rouge de la saison qui verra le rétablissement du couple dans son droit à l’amour. Epaulé par Sando, du petit détective tranquille du début, il se transformera, sans pour autant changer de caractère, en spécialiste des enquêtes border line à Tahiti.
Al va finir par comprendre qu’il n’y pas d’idéal, que rester tout le temps en accord avec ses principes n’est pas chose aisée face à l’adversité et se rendre compte que la vie n’est qu’une suite de compromis. D’autant que la découverte sur la réalité de son père, qu’il fera redescendre de son statut d’icône, le fera grandir et embrasser enfin une vie d’homme responsable auprès de sa fiancée qui a plus que jamais besoin de lui.
Al Dorsey, ou l’histoire d’un adulescent qui va enfin devenir l’adulte qu’il s’est toujours refusé d’être.

Rôle Femme
GYANI, belle femme polynésienne de 60/70 ans, de préférence cheveux longs.

GYANI, la mère de AL

Veuve, Mamie Gyani est la maman de Al Dorsey. Vieille dame d’une grande sagesse populaire, généreuse et juste, elle porte en elle une vraie joie de vivre. Elle doit sa longévité à la petite coupe de champagne quotidienne qu’elle prend le soir sur sa terrasse face au lagon.
Issue d’une lignée royale marquisienne, elle connaît tout ce qui compte de personnalités à Tahiti, voir dans le monde. Par un mystère étrange, elle est écoutée et respectée par tous : ses amis, les artistes célèbres, les politiciens, les fortunés. Rien ne lui ait jamais refusé dans aucuns des cercles de pouvoir, comme si tous lui devaient quelque chose, et AL ne se gêne pas pour demander à sa mère son aide, afin d’obtenir certains entretiens.
Elle ne sort jamais de chez elle, ce qui fait d’elle un être un peu décalée par rapport au monde moderne, elle semble en effet vivre à une autre époque.
Gyani adore son fils et ne se résout pas à le voir grandir ni à prendre son métier au sérieux. Al veille sur elle avec beaucoup d’affection.
Elle aime à parler de son extraordinaire mari disparu de manière mystérieuse. Un père qu’Al vénère et face à qui il sait ne jamais pouvoir faire le poids. Elle cache cependant un secret à son fils : Le père de ce dernier, n’est pas son père. Ce que Gyani ne sait pas et qu’elle découvrira au cours de la série, c’est que cet homme à qui elle voue tant d’amour et d’admiration, cet homme qu’elle a fait passer à Al comme son père, n’est pas du tout l’homme qu’elle croyait. Et cette révélation lui permettra de comprendre qu’elle a toujours élevé son fils en l’écrasant sous l’image d’un père idéal, l’empêchant de grandir et s’empêchant elle-même de considérer son fils comme un adulte.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti
L’EVEQUE, popa’a d’environ 70 ans (ou les faisant).

L’EVEQUE

L’évêque est un personnage au début tout en fausseté et en autorité qui laissera au fil des épisodes tomber la garde et fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter le scandale. Il a certainement une dette, envers Mamie Gyani mais on ne saura pas en quoi elle consiste. On devine cependant que cet homme a dû avoir le béguin pour la mère de Al.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti
LE COMMISSAIRE SANDO, demi-tahitien, environ 30 ans

LE COMMISSAIRE SANDO, le meilleur ami de AL

Sando, 34 ans, est l’ami d’enfance Al Dorsey. Un ami fidèle et très présent.
« Demi tahitien » de parents de sang mêlés tahitien, hollandais, français, chinois. Il aime prôner sa culture Polynésienne, chinoise ou hollandaise en fonction de la situation.
C’est un célibataire coureur de jupon prêt à tous les sacrifices quand une femme lui résiste jusqu’à se convertir à sa religion. Il se convertira à plusieurs religions tout au long de la série jusqu’à finalement se ranger auprès de son amour de jeunesse Sandra.
Inspecteur de police, il est promu commissaire dans la série, un rôle qui lui tient à cœur pour faire régner la loi du juste. Cependant, même s’il exerce son métier avec beaucoup de sérieux, il a un réel penchant pour la rigolade.
Au cours de la série, il devra choisir entre la justice et l’amitié, Al ayant le don se se mettre dans des situations inextricables qui ne peuvent se résoudre que par des entraves à la loi.
Si Al refuse de grandir, Sando lui, fuit l’engagement à sa manière, c’est-à-dire en s’engageant très régulièrement auprès de ses conquêtes provisoires. Mais le commissaire finira par comprendre que cette fuite en avant dissimule une faille que seule Sandra pourra enfin combler…

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti
TOTI, homme chinois de 60 à 90 ans

TOTI, propriétaire du bureau de AL

Toti est un vieux chinois sans âge. Géo Trouvetout de la rentabilisation. Travailleur infatigable on le voit partout où il est possible d’inventer une combine pour se faire un peu de sou. Aucun travail ne le rebute ni aucune économie. Il vit comme un SDF mais est milliardaire.
Pour autant c’est un être généreux et sympathique, mais solitaire, ne vivant que pour son obsession de ne rien gaspiller et de transformer ce qui est abandonné par la société en source de revenu.
Souffrant de sa solitude et du manque d’amour que l’on peut lui donner, il va jusqu’à s’inventer une merveilleuse et aimante ex-femme morte.
S’il n’est au début que le propriétaire du bureau d’Al, il deviendra au fil des saisons un ami fidèle et précieux sur lequel Al pourra toujours compter. Al est son seul ami. Le seul auquel il aura donné son amitié et pour qui contre toutes attentes, il est prêt à faire des sacrifices juste parce que Al aura, de part ses valeurs morale, donné a cet homme un peu d’attention.

Rôle Femme
LYAO-LY, demie chinoise, d'environ 30 ans

LYAO-LY, la petite amie d’AL

Lyao-Ly est la petite amie d’Al, une demi chinoise manchote de 28 ans. Elle a perdu son bras à 6 ans, mangé par un requin. Elle assume totalement son handicap et sait en rire.
Très jolie, pleine de vie, spontanée, directe et parfois surprenante, elle exerce le métier de mannequin entre Los Angeles et Paris.
Elle adore les animaux et en particulier son chien Balwin, un chiwawa, à qui elle cède tous les caprices, jusqu’à en rendre jaloux Al. Malgré lui, et juste par sa présence, ce pauvre chien causera bien des malheurs à ce jeune couple.
Elle aime sincèrement Al Dorsey, et même si elle aimerait parfois qu’il soit un peu plus « adulte », elle accepte qu’il gagne peu d’argent, qu’il se laisse porter par les événements de la vie et rêve de devenir sa femme.
Tout au long de la série, elle sera la victime innocente et à son corps défendant des conséquences néfastes des enquêtes d’Al Dorsey, et son amour pour Al Dorsey sera mis à rude épreuve pour finalement trouver sa consécration.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti
TAMATOA, popa’a d’environ 65 à 75 ans, plutôt mince, marqué par le temps, si possible tatoué…

Les rôles secondaires et les petits rôles

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Le Père Levret (Lucien)

Homme, popa’a, de 40 à 55 ans environ, bien portant

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Lili, propriétaire de pension

Femme polynésienne de 50 à 70 ans, dynamique, plutôt bien portante.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Le docteur

Homme, popa’a, 30/40 ans.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Le père Duchalier

Homme popa’a d’une soixantaine d’années

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Secrétaire de l’Evêché

Homme, popa’a ou tahitien. Sec, sans sourire, de 30 à 40 ans.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Toinette

Popa’a, bonne soixantaine, bien enrobée

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Jean, le présentateur télé

Homme, popa’a, quarantaine. Belle allure

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Raymond, l’homme nature

Homme, popa’a d’environ 60 à 75 ans, plutôt mince, marqué par le temps.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Jeanne et Armel

Hommes polynésiens d’environ 50 à 80 ans, un peu enrobés, pouvant se déguiser en femme et faire efféminés.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

La matrone de la maison de retraite

Femme polynésienne d’environ 55 à 70 ans, forte et dynamique.

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Julie

Jeune femme polynésienne de 25 à 35 ans

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Paola, Directrice du Musée de Tahiti

Belle jeune femme Polynésienne ou demie de 30 à 40 ans

Rôle homme. Al Dorsey, la série made in Tahiti

Oscar et Teva

Guides touristiques : hommes polynésiens d’une cinquantaine d’années.

Les silhouettes

Raerae (témoin) /raerae (assistant bijoutier) : jeune homme polynésien ou demi, efféminé d’environ 25 à 35 ans

Deux femmes chinoises d’une soixantaine d’années.

Albert, le patron d’un restaurant : homme polynésien entre 40 et 60 ans

Plusieurs rôles de mutoï : hommes et femmes, tahitiens entre 25 et 40 ans.

Le commandant de bord, homme, popa’a 40 à 50 ans, belle allure.

Jill, le « hippie » : homme, popa’a ou demi tahitien, rasta, trentaine d’années

Marie-Claire, assistante de Paola au Musée de Tahiti : belle jeune femme Polynésienne ou demie d’une trentaine d’année.

Plusieurs rôles d’infirmiers : hommes et femmes, tahitiens entre 25 et 40 ans.